vendredi 20 septembre 2019

DJ Arafat le premier héros postmoderne d'Afrique Francophone

Sans conteste DJ Arafat un musicien talentueux qui ouvre un ère nouvelle. Pour saisir ce qu'il incarne, je propose la réflexion suivante parue dans le journal béninois LePortail Info.

La chronique est disponible : ICI

Bonne lecture.

dimanche 1 septembre 2019

Retour au Palenqué à Genève

Retour à l'Espace Palenqué pour l'interprétation de mon poème Les seins de l'amante avec la danseuse Déborah Chevalier.

La date est fixé au 14 Novembre 2019 à l'Espace Palenqué dès 19h.

Ecouter Les seins de l'amante ICI

Découvrir l'Espace Palanqué ICI

mercredi 31 juillet 2019

Cendres et Mémoires / Ashes and Memories

CENDRES ET MEMOIRES / ASHES AND MEMORIES


Le magazine Actualitté couvre la sortie de l'anthologie poétique Cendres et Mémoires / Ashes and Memories sur le soulèvement anglophone au Cameroun. Rappelons que cette anthologie bilingue en français et anglais est censurée au Cameroun.

Extrait:

"Timba Bema explicite : « Il faut rappeler qu’il n’existe pas de taxe sur les livres dans la Zone CEMAC. Il s’agit de l’union économique et douanière qui regroupe les pays d’Afrique centrale partageant en commun la monnaie FCFA dont fait partie le Cameroun. Ce qui laisse entendre qu’il s’agit d’une tentative délibérée d’extorsion.La corruption étant courante au Cameroun, il nous a semblé que l’agent de la Douane en charge du dossier voulait simplement être soudoyé pour libérer les livres. »"

Vous pouvez lire la suite ICI

mardi 9 juillet 2019

vendredi 31 mai 2019

On parle de Les seins de l'amante



ON PARLE DE LES SEINS DE L'AMANTE

L'agence Cameroun Presse présente Les seins de l'amante.

Vous pouvez lire l'article ICI

lundi 27 mai 2019

Grand entretien dans le Clijec Mag


GRAND ENTRETIEN DANS LE CLIJEC MAG

Extrait:

"Timba Bema, vous écrivez parce que votre chemin a croisé celui de Kafka.

Oui. Disons que j’ai grandi avec la sensation diffuse d’étouffer, de ne pas pouvoir m’exprimer, pris que j’étais dans un maelstrom de non-dits, de drames que l’on essayait d’enfouir dans les limons de l’oubli, espérant les annihiler. J’avais toujours eu de la peine à mettre des mots sur cette sensation, avant bien sûr de croiser la route de Kafka. Dès cette rencontre, les lignes de force constituant la réalité à l’origine de mon malaise se sont peu à peu éclaircies, comme une cité oubliée que l’on dégagerait jour après jour de siècles et de siècles d’ensevelissement."
Vous pouvez lire l'interview en entier ICI

mardi 19 mars 2019

Somme toute une banale histoire d’amour

POURQUOI LES CAPITALISTES ACHETENT-ILS DES MAISONS D’ÉDITION LITTÉRAIRES ? 


Une tentative de réponse dans ma fiction parue dans Actualitté

EXTRAIT: "Megève. La nuit descendait sur les pentes immaculées. Une chambre du Four Seasons. Le silence imposé par la neige qui tombait, dru, berçait la conversation du couple, qui venait de faire l’amour pour la deuxième fois.

Elle est journaliste littéraire : une voix qui s’entend à la radio et un visage qui se voit à la télé. De plus, elle pond des merdes de romans qui se vendent bien parce qu’elle est célèbre, et surtout parce qu’elle a un physique de mannequin aux longs cheveux blonds, au teint légèrement bronzé et aux yeux d’un gris métallique.

Lui, il est l’écrivain africain le plus connu de sa génération. Bien qu’installé aux États-Unis, on le voit et on l’entend partout. Les micros lui sont tendus en permanence et les caméras raffolent de son faciès avenant. Il sait emballer une audience en débitant des inepties. Il se murmure dans le milieu que son succès est principalement dû à son charme..."


Lire la suite ICI

DJ Arafat le premier héros postmoderne d'Afrique Francophone

Sans conteste DJ Arafat un musicien talentueux qui ouvre un ère nouvelle. Pour saisir ce qu'il incarne, je propose la réflexion suiva...